Et de 50 !

Ceci est le cinquantième article du Paloo-Blog. Jamais je n'aurais pensé en écrire autant. En général, j'ai tendance à perdre assez rapidement l'enthousiasme que j'éprouve au début d'une nouvelle aventure. Je me lasse vite. Mais je crois qu'écrire me plait bien. En plus, j'apprends plein de choses en faisant des recherches sur les sujets qui m'intéressent. Et les mettre par écrit m'aide à m'en souvenir.

C'est sûr, cela me prend un certain temps. Un article a en général besoin de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines pour murir, et je fais souvent plusieurs relectures et ajustements avant de changer son statut de brouillon à publié. J'aime quand ce qui est écrit reflète au mieux ma pensée, mon état d'esprit du moment.

C'est d'ailleurs quelque-chose qu'il est important de noter : Un article est fortement lié à mon état d'esprit au moment où il est écrit, et ne devrait pas sortir de ce contexte. Parfois je suis un peu pessimiste et nostalgique. Parfois plus joyeux, plus enclin à la découverte. Parfois c'est mon esprit rebelle qui s'exprime. Et parfois la créativité et l'enthousiasme prennent le dessus. Bref, tout cela dépend de mon humeur.

En général, lorsque je pense à un nouveau sujet sur lequel j'ai envie de réfléchir, je crée un brouillon, avec simplement quelques mots, quelques idées écrites à la va-vite, quelques liens. Puis, le sujet incube, la réflexion avance tranquillement, et je commence alors à écrire les premières lignes. Certains articles sont en brouillon depuis des mois. Je n'ai pas encore décidé de leur sort. Vont-ils finalement voir le jour ? Ou bien vont-ils juste aller à la corbeille ? Je n'en sais encore rien.

Il arrive parfois que ma réflexion ne mène nul part. Peut-être parce que finalement le sujet ne m'intéresse pas tant que ça. Peut-être parce que le sujet est trop compliqué pour être expliqué en quelques lignes, et demanderait plusieurs pages que je n'ai pas envie d'écrire. En tout cas, à chaque fois que je décide de rendre un article public, je suis satisfait de son contenu.

Je ne sais pas combien de temps cette motivation durera encore. Alors comme je l'ai fait jusqu'à présent, je vais essayer de continuer tranquillement ce petit blog sans prétention, sans objectif particulier, sans sujet de prédilection, sans rythme de publication à tenir. Juste en écrivant ce qui me plaît, comme ça me plait, pour le plaisir de réfléchir, pour le plaisir d'apprendre, pour le plaisir d'écrire.

Ecrit par Guillaume.
Publié dans la catégorie Généralités.
Cet article contient 408 mots , et a reçu 0 commentaire pour l'instant.
Il s'agit du 50ème article sur un total de 100.