La Suisse : le relief

Cet article est le troisième d'une série d'écrits sur le thème "La Suisse avec des cartes". Toutes les données utilisées pour créer les cartes sont issues de Swisstopo et Wikipédia

Le relief

Si le tourisme marche si bien en Suisse, c'est avant tout parce que le pays est superbe. Avec ses grands lacs et ses montagnes, il y fait bon vivre, se reposer, se promener. Avec ses montagnes et ses glaciers, la Suisse est la paradis des randonneurs, des skieurs, et des cyclistes.

Le relief de la Suisse est très marqué deux massifs montagneux : les Alpes, qui occupe environ 3/5èmes du territoire, et le Jura. Une carte ne permettant pas forcément de se faire une idée précise, je vais en présente ici 3 différentes :

Représentation "réelle" :

On distingue bien ici les 2 massifs montagneux : le Jura au nord-ouest, et les Alpes recouvrant une bonne partie du pays.

Représentation schématique :

On peut voir ici de manière plus schématique où sont les massifs montagneux dans le pays.

Représentation graduée :

Cette représentation en dégradé de couleurs permet de bien situer les zones les plus élevées (en rouge vif), et les zones les plus basses (en vert foncé).

Les points extrêmes

Le point le plus élevé de la Suisse est la Pointe Dufour, dans le canton du Valais. Ce sommet des Alpes se situe à 4634 mètres au dessus du niveau de la mer.

Avec une altitude de 193 mètres, la zone la plus basse de Suisse est le lac Majeur, dans le canton du Tessin.

Enfin, le village le plus haut de Suisse culmine à 2126 mètres d'altitude (ou 2124, ou 2133 selon les sources), et se trouve dans le canton des Grisons. Il s'agit de la localité de Juf qui compte pas moins de 30 habitants tout au long de l'année.

A suivre...

Ecrit par Guillaume.
Publié dans la catégorie SIG / Géographie.
Cet article contient 307 mots , et a reçu 0 commentaire pour l'instant.
Il s'agit du 92nd article sur un total de 94.