Le syndrôme du grand méchant monde

Il y a quelques temps, j'ai découvert un site vraiment très intéressant, qui décortique les manipulations et les influences auxquelles nous sommes confrontés au quotidien : http://hacking-social.com.

Un de leurs reportages, datant de 2014, décrypte l'influence de la télévision sur notre ressenti par rapport au monde dans lequel nous visons. Il montre comment les médias captent notre attention en visant directement nos émotions les plus fortes (tristesse, colère, peur). Pour atteindre ce but, les sujets les plus spectaculaires sont sur-représentés, et c'est une réalité altérée qui nous est présentée. Toutes ces sur-représentations de sujets en réalité statistiquement minoritaires déforment notre vision de la réalité, et nous croyons alors vivre dans un monde hostile, et nous voyons le danger partout. C'est le syndrôme du grand méchant monde.

Si nous croyons vivre dans un monde hostile, nous serons alors plus enclins à accepter des règles de surveillance plus strictes, à accepter une certaine perte de liberté au profit de plus de sécurité, comme cela s'est passé récemment avec la révision de la constitution, le maintien de l'état d'urgence, et la déchéance de nationalité.

Et puis, dans un tout autre domaine, nous serons également plus enclins à nous souvenir des publicités qui auront été associées à l'état de tristesse, de colère ou de peur dans lequel nous nous trouvons... C'est le fameux temps de cerveau humain disponible.

Bref, ce reportage regorge d'explications et d'expériences pertinentes. A voir absolument !

Quelques explications supplémentaires ici :http://hacking-social.com/2014/11/11/la-france-a-peur/

Ah, et puis j'y ai appris un nouveau mot aussi : 
cathartique : Relatif à la catharsis, qui produit une action purificatrice, libératrice. 
Rien que pour ça, ça valait le coup :-)

Ecrit par Guillaume.
Publié dans la catégorie Vidéos.
Cet article contient 274 mots , et a reçu 0 commentaire pour l'instant.
Il s'agit du 70ème article sur un total de 103.