Longitude=X, Latitude=Y... Ou pas.

Parmi les blogs que je lis(ais) régulièrement, il y a celui de Ben Spaulding : The GIS Doctor. Souvent intéressant, parfois passionnant, j'y ai appris beaucoup de choses.

Sans aucune prétention, je dirais que c'est à mon tour de lui apprendre quelque-chose !

Longitude=X, Latitude=Y

Dans un article récent au moment où j'écris ces lignes, il dit la chose suivante :

First, let’s review the Cartesian coordinate system. The X axis is the horizontal plane and the Y axis is the vertical plane. Two dimensional. Pretty simple.

Puis il explique ceci :

Latitude measures angular distance from the equator to a point north or south of the equator. While longitude is an angular measure of east/west from the Prime Meridian.

Il en déduit tout naturellement que X est toujours la longitude, et Y toujours la latitude.

Je ne suis pas d'accord avec ceci. Il y a une erreur dans ce raisonnement. Effectivement, le système de coordonnées cartésien standard est comme il le décrit : X en abscisse, et Y en ordonnée. Et effectivement, si on prend un carte standard, la longitude est en abscisse, et la latitude est en ordonnée.

Mais là où il fait erreur, c'est quand il affirme implicitement que tout système de coordonnées géographiques est basé sur un système de coordonnées cartésien standard. Dans la plupart des cas, c'est effectivement vrai. Mais il y a des exceptions. Exceptions avec lesquelles je travaille d'ailleurs au quotidien !

Longitude=Y, Latitude=X

Prenons par exemple le système de coordonnées suisse CH1903 (ou LV03 pour les intimes). La page Wikipédia nous explique la chose suivante :

Though E coordinate is denoted as y and N coordinate x, E coordinate is the first axis of this Cartesian system, namely a point is denoted as (y, x).

En gros, les axes X et Y sont inversés par rapport à la convention mathématique d'un système de coordonnées cartésien standard. Et on a donc dans ce cas : Longitude=Y, Latitude=X.

C'est, je dois bien l'avouer, assez perturbant au début. Surtout que dans les outils SIG communs comme par exemple ArcGis, cette particularité n'est pas prise en compte, et on doit alors stocker les valeurs de Y dans X, et inversement. Et quand on commence à vouloir convertir des infos d'un système de coordonnées à l'autre avec Proj4Net, on ne sait alors plus quelle coordonnée il faut mettre à quel endroit dans la formule. Bref, c'est le bordel. Mais c'est comme ça !

A noter cependant qu'avec le changement de cadre de référence (migration de la Suisse du système CH1903 au système CH1903+), si les coordonnées X et Y restent inversées mathématiquement, il a été décidé de ne plus utiliser les dénominations X et Y, car elles vont à l'encontre de la logique mathématique. Il a donc été décidé d'utiliser les notations E (pour Est), et N (pour Nord).
On écrira donc plus (Y=600'000, X=200'000), mais (E=2'600'000, N=1'200'000)

Pour plus d'infos, on peut consulter :

Ecrit par Guillaume.
Publié dans la catégorie SIG / Géographie.
Cet article contient 510 mots , et a reçu 1 commentaire pour l'instant.
Il s'agit du 58ème article sur un total de 104.