PEclic, c'est terminé !

Après presque 8 années d'existence, j'ai décidé de mettre un terme à PEclic. Je vais essayer ici d'expliquer ma décision.

PEclic c'est c'était quoi ?

PEclic était un moteur de recherche spécialisé pour les Professeurs de Ecoles, qui mettait toute la puissance de Google au service des enseignants de l'élémentaire. Son ambition était de faciliter la vie des profs des écoles et des instits qui cherchent des informations, des documents de travail, des idées de projets, des exercices (...) à proposer à leurs élèves.

PEclic permettait de faire des recherches parmi une liste de sites sélectionnés et dédiés aux professeurs des écoles. Les résultats affichés étaient donc pertinents, car ils provenaient uniquement de sites qui avaient été sélectionnés manuellement et retenus pour leur contenu. ll y avait plus de 1 000 sites référencés.

Peclic permettait également de faire une recherche d'images, de vidéos, une recherche sur Wikipédia, sur les sites des différentes académies, ainsi que sur tout un tas de dictionnaires (définitions, conjugaisons, synonymes, anagrammes, citations, ...).

Le but de PEclic était vraiment de proposer un outil pertinent, pratique, et dédié aux professeurs des écoles, c'est à dire aux enseignants de maternelle et d'élémentaire.

Quelques captures-souvenirs

Le tweet des Luc Chatel, alors ministre de l’Éducation Nationale, était un poisson d'avril, mais j'en étais assez fier :-)

A noter qu'à l'époque, ma petite fille m'avait bien aidé sur le projet :

Ça avait l'air bien ! Mais alors pourquoi PEclic s'arrête ?

Technologiquement, PEclic était basé sur Google Web Search API. Cette API n'est plus maintenue depuis fin 2014, et depuis récemment, elle ne fonctionne plus du tout. Il aurait fallu investir du temps et de l'énergie pour migrer le site vers Google Custom Search.

En outre, il faudrait faire évoluer PEclic pour le rendre plus présent sur les réseaux sociaux, plus collaboratif, accessible facilement depuis les terminaux mobiles, etc... Sans oublier qu'il faut maintenir la liste des sites référencés, afin de proposer des résultats toujours aussi pertinents. Cela demande également un investissement conséquent.

Aujourd'hui, je n'ai pas l'envie de faire cet investissement. Je préfère me concentrer sur d'autres choses, telles que le Paloo-Blog ou d'autres projets qui m'intéressent plus aujourd'hui. Je consacre également du temps à une association de mon village, et j'ai par conséquent une vie bien remplie.

Donc voilà, c'est aujourd'hui que se termine officiellement l'aventure PEclic.

Ce fut chouette, très chouette même. Cela m'a permis de discuter avec beaucoup de monde, et de faire de belles rencontres. Je suis très heureux d'avoir fait vivre ce projet pendant si longtemps, et j'espère sincèrement que ce moteur de recherche aura pu aider quelques enseignants dans leurs recherches quotidiennes, ne serait-ce qu'un tout petit peu.

Pour terminer

Le métier de professeur des écoles n'est pas facile. Il faut savoir se renouveler pour proposer des activités intéressantes aux élèves. Il faut savoir travailler avec des classes parfois surchargées, et avec des élèves en difficulté. Il faut savoir être équitable et donner une chance à chacun des élèves. Il faut savoir traiter avec des parents pas toujours diplomates ou compréhensifs. Et si on veut le faire avec un minimum de sérieux, cela demande souvent beaucoup de préparation, de self-contrôle, et beaucoup d'investissement personnel.

En plus de cela, le manque de considération et de reconnaissance du mastodonte Education Nationale ne motive pas beaucoup, et le métier est malheureusement aujourd'hui bien mal considéré. Enseignant est pourtant l'un des métiers les plus importants de notre civilisation, et devrait, je pense, être au cœur du système. Bien plus qu'il ne l'est aujourd'hui en tout cas. Si apprendre est essentiel pour avancer dans la vie, alors apprendre à apprendre est fondamental.

Alors aujourd'hui, je dis au revoir à PEclic, mais je dis également vive les enseignants !

Ecrit par Guillaume.
Publié dans la catégorie Projets.
Cet article contient 620 mots , et a reçu 0 commentaire pour l'instant.
Il s'agit du 94ème article sur un total de 94.