Twitter & Pinterest

Jusqu'à il y a peu, je ne voyais pas vraiment l'intérêt de Pinterest... Encore un réseau social de plus. Encore un outil chronophage de plus. Encore un gadget inutile de plus. J'avais déjà perdu assez de temps avec Twitter dans ma vie, je ne voulais pas retomber dans la même spirale infernale...

Mon expérience Twitter

Jusqu'à présent, lorsque je trouvais une info intéressante, je la twittais. Twitter a beaucoup d’avantages, et a je pense beaucoup aidé ces dernières années à redonner de l'importance et du pouvoir aux personnes lambdas comme moi. On peut maintenant très facilement se manifester auprès des community managers pour poser des questions ou leur faire part de nos mécontentements. On peut poser des questions lors d'émissions télé.

On peut aussi y râler publiquement, et vu comme les marques soignent aujourd'hui leur image sur internet, on est en général vite écouté, vite contacté, et notre problème est vite réglé. J'en ai d'ailleurs personnellement usé 2 fois, alors que j'étais excédé : une fois avec Lapeyre, et une autre avec la Société Générale.

Twitter est également une énorme source d'informations : On peut réagir en direct à tout ce qui se passe dans le monde. On peut twitter des infos en avant-première lors de salons ou de conférences, ce que j'avais fait avec plaisir lorsque j'étais au DevSummit d'Esri en 2013. On peut trouver l’actualité en avant-première, bien avant les médias traditionnels, sur tous les événements du monde, instantanément. Cet aspect est vraiment intéressant.

Par contre, Twitter est aussi devenu aujourd'hui un gros gros gros bordel. Il y a tellement d’informations, tellement de désinformation aussi, et beaucoup trop de tweets et de retweets sans véritable intérêt. Twitter a pris une telle place dans note société qu'il est maintenant utilisé comme un véritable outil politique, voire parfois un véritable outil de propagande. Plus personne ne prend vraiment le temps de lire ou d'écouter, mais on se contente de twitter, de retwitter, ou de donner son avis sans vraiment l'argumenter.

Bref, c'est devenu vraiment compliqué de continuer à utiliser Twitter comme lieu d'échange, de partage, ou d'inspiration. Twitter reste un outil qui reste intéressant, mais plus au quotidien.

Mes débuts sur Pinterest

Je ne sais plus exactement pourquoi, j'ai décidé il y a quelques temps d'ouvrir un compte sur Pinterest. Et malgré mes aprioris négatifs, je dois bien avouer que c'est pas mal du tout. Vraiment. Le fait de pouvoir créer des tableaux thématiques pour pouvoir vraiment catégoriser nos pins. Le fait de pouvoir s'abonner à un tableau particulier, pas forcément à toutes les publications d'un utilisateur. Et surtout, le fait d'avoir une représentation visuelle rapide de toutes les publications concernant un sujet, c'est vraiment sympa.

J'ai par exemple pu créer un tableau thématique GIS, qui représente bien un de mes centres d'intérêts :

Et j'ai pu d'un autre côté créer un autre tableau Anime, qui représente un de mes autres centres d'intérêts :

Les 2 sujets n'ayant vraiment rien à voir, je trouve cela vraiment intéressant de pouvoir cloisonner.

Pinterest en est déjà dans sa 7ème année d’existence, est en pleine croissance et attire de plus en plus de nouveaux utilisateurs. Je trouve cependant que ce réseau n'est pas encore pollué par tout ce qui fait aujourd'hui la tristesse de Twitter. Je trouve qu'il garde encore cette fraicheur que j'appréciais sur Twitter au début. On y trouve beaucoup d'idées originales, et cela faisait longtemps que je n'avais pas pris plaisir à flâner de publication en publication. Plaisir que j'avoue avoir retrouvé avec Pinterest.

Au vue de ma maigre expérience sur ce réseau, j'aurais envie de dire que je vois pour l'instant Pinterest non pas comme un véritable réseau social, mais plutôt comme une source d'inspiration, et comme un endroit où je peux archiver et catégoriser ces sources d’inspiration pour pouvoir y revenir plus tard.

Bref, pour l'instant, j'adhère !

Ecrit par Guillaume.
Publié dans la catégorie Réflexions.
Cet article contient 640 mots
Il s'agit du 93ème article sur un total de 94.