What3Words : le monde en 3 mots

Pouvoir donner une adresse précise et unique à tout emplacement du monde, voilà le défi de What3Words. Pour cela, la planète a été découpée en petits carrés de 3 mètres de côté, et une adresse qui prend la forme d'un une combinaison unique de 3 mots a été attribuée à chacun de ces petits carrés.

Je ne sais pas si cette idée trouvera son lot d'utilisateurs, mais je la trouve intéressante pour plusieurs raisons :

  • Les coordonnées géographiques difficiles à retenir sont astucieusement remplacées par une combinaison de 3 mots dont il est plus facile de se rappeler. On remplacera ainsi 48.03993, -4.74090 par ///notaire.nuageuse.noeud.

  • Les adresses sont disponibles en plusieurs langues. Ainsi, pour localiser un stade de foot à Zürich, on pourra choisir de retenir l'adresse en français ///poète.épaisse.caporal, en allemand ///bedingen.kumpel.faszinierender, ou en russe ///спонсор.клей.лампа.

  • Le format d'adressage dans le monde entier est uniformisé. Plus besoin de savoir s'il faut mettre le numéro avant le nom de la rue, s'il faut indiquer un lieu-dit, ou de connaître le format du code postal. Avec 3 mots on peut désigner n'importe quel endroit dans le monde. Même sans rien connaître de l'écriture japonaise, je peux trouver l'adresse d'un lieu, par exemple ///poivrière.latiniser.écologue

  • Les lieux sans adresse officielle en ont maintenant une. Par exemple, je peux vous dire que les gendarmes font régulièrement des contrôles à ///pomper.favoriser.stupéfaire, alors faites attention parce qu'il y a un passage de 200m limité à 50 km/h !

Franchement, c'est vraiment bien pensé. C'est pratique et c'est facile. Cependant, il reste selon moi deux aspects importants à améliorer :

Ces 2 points pourraient être facilement améliorés à mon avis. Choisir des mots moins proches, quitte à en utiliser 4, pourrait éviter des erreurs. Certes, un adresse de 4 mots c'est moins cool qu'une adresse de 3 mots, mais oublier le e à stupéfaite et se retrouver à plus de 1000 km de l'endroit recherché, c'est quand même dommage.

Je trouve également que des adresses proches géographiquement pourraient se ressembler un peu plus. Avoir le même préfixe par exemple, c'est-à-dire le ou les premiers mots en commun. Une idée intéressante pourrait être de choisir les mots en se basant sur un découpage de type GeoHash. Cela permettrait de reconnaître rapidement l'emplacement d'un lieu en fonction des mots utilisés. Par exemple si le premier mot fait partie de la première moitié de l'alphabet, on pourrait savoir qu'on se situe dans l'hémisphère nord.

Bref, je ne juge pas les choix qui ont été faits, What3Words a sans doute du y réfléchir bien plus que moi. Et je me répète, mais il s'agit d'une idée que je trouve très intéressante, et ce qui est sûr, c'est que je vais suivre avec intérêt l'avenir de ce projet !

En plein milieu de la mer morte...

Ecrit par Guillaume.
Publié dans la catégorie SIG / Géographie.
Cet article contient 532 mots , et a reçu 0 commentaire pour l'instant.
Il s'agit du 113ème article sur un total de 113.